All news

Le Figaro Magazine — Nature et Structure : une suite nomade sur une piste de ski

Featured

Plain-pied, bon œil… Al­longé dans son lit, on active le store qui, tel un rideau de théâtre, s’ouvre au petit matin sur une représentation insolite, un spectacle en live.

Derrière la vitre, le froid, la station d’Avoriaz 1800 qui s’anime ; à l’intérieur, un cocon douillet, l’envie de lambiner. Il n’est pas si fréquent de pouvoir se lover dans la chaleur d’une couette tout en voyant qu’au dehors une aube frissonnante repeint de bleu et de mauve les montagnes environ­nantes. Même une suite avec vue panoramique n’offre pas cette proximité. Cette immersion dans la nature, au pied des pistes de la sta­tion, est le luxe proposé par le nou­veau concept d’hôtellerie nomade et éphémère, Flying Nest, inauguré cet hiver par AccorHotels. Impos­sible de ne pas remarquer la présence de ce « pop-up hospitality » composé d’anciens containers maritimes réaménagés en chambre : 25 « stu­dettes » de 13 m2 avec grand lit, salle de bains avec douche, rangements minimalistes, minibar … Et quel­ques terrasses privatives en étage exposées sud-sud-ouest. Pas de télévision, on déconnecte. Un espace commun permet de se retrouver dès le petit déjeuner. La conception de cet hôtel écorespon­sable est signée Ora-ïto qui, au-delà d’une esthétique épurée, en bois et métal, a su rationaliser avec goût l’espace en déclinant une décora­tion toute en vert et blanc.« C’est un peu un truc d’enfant pour moi, le rêve de pouvoir créer une cabane dans un endroit où il n’y a pas de permis de construire, confie le designer. On est aussi dans l’esprit du NoNo, le nouveau nomade. Fermeture prévue le 22 mars. Et d’imaginer déjà une version estivale: peut-être, un jour, un Flying Nest flottant, histoire de rendre à la mer ces containers faits pour voyager.

Article par Laurence Haloche

Flying Nest
04.50.74.02.11
reservation.avoriaz.com